La SEPANSO Gironde (Société pour l’Etude et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest) est la section départementale de la fédération SEPANSO Aquitaine. Pour en savoir plus lisez Qui sommes-nous.

Sites à visiter  :
Fédération SEPANSO
France Nature Environnement
Maison de la Nature et de l’Environnement (MNE) Bordeaux-Aquitaine

Bordeaux célèbre la croissance de son trafic aérien

 

Erosion du littoral girondin

 

L’érosion du littoral girondin semble s’accélérer sous l’effet de nombreux facteurs : variation du régime des vagues, des pluies et des vents, hausse du niveau des mers...
Ce phénomène s’inscrit-il dans le cadre de la variabilité naturelle du trait de côte ou bien constitue-t-il une conséquence locale et facilement observable du changement climatique global ?
Notre littoral longiligne et sableux s’avérerait-il plus sensible que prévu, à l’évolution climatique en cours ?
Autant de questions dont les réponses vont déterminer le choix des mesures de protection et/ou de relocalisation des activités et des logements, les plus adaptées.

Déviation du Taillan : des impacts démesurés pour un petit projet routier

 

Par ses décisions du 30/07/2015, le tribunal administratif de Bordeaux a donné raison aux associations requérantes, dont France Nature Environnement et la SEPANSO Gironde, en annulant 2 arrêtés préfectoraux autorisant le projet de déviation routière du Taillan.
Se refusant à toute remise à plat d’un projet routier pourtant condamné par la justice, le Conseil départemental de Gironde et l’Etat ont interjeté appel des décisions du tribunal administratif.
Dans ses 2 décisions du 7 juillet 2016, la Cour administrative d’appel de Bordeaux donne partiellement raison aux associations requérantes en confirmant le jugement concernant les espèces protégées et annulant celui concernant la Loi sur l’eau..

Pédagogie des catastrophes

 

Etalement urbain et artificialisation des sols en Gironde

 

Du fait de ses options d’aménagement et de son attractivité, le département de la Gironde est largement concerné par le phénomène de l’étalement urbain.
Avec 19 000 hectares de plus entre 2006 et 2014, les sols artificialisés continuent de s’étendre en Gironde. Cette progression s’effectue principalement au détriment des sols naturels.
Cette observation souligne l’incapacité des documents d’urbanisme et notamment les 9 Schémas de Cohérence Territoriale (SCoT) en Gironde, à juguler un phénomène, amplifié par développement inconsidéré de l’urbanisme commercial.

Actualités précédentes : 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95