Impact du changement climatique sur les dates de vendanges en Gironde.

 

L’évolution des dates de vendanges constitue un des indicateurs [1] des changements climatiques.
Voici 2 exemples en Gironde :

1°) Evolution des dates de vendanges à St-Emilion depuis 1892
Source ONERC
Les dates de début des vendanges sont corrélées au climat thermique de l’année exprimé en somme de températures moyennes supérieures à 10°C. Les variations interannuelles des dates de vendanges sont importantes et la température n’est pas la seule variable explicative. Si on trace la date moyenne décadaire de début de vendange, on observe que pendant la majorité du 20ème siècle les dates des vendanges fluctuent autour du 270ème jour de l’année (26 septembre). Une tendance nette et continue à la précocité des vendanges débute en 1988 pour atteindre le 259ème jour de l’année (15 septembre). Ces dates moyennes n’ont jamais été atteintes au cours de la période considérée. Cette précocité fait suite à une période de vendanges relativement tardives entre 1973 et 1988. Des périodes de vendanges précoces sont observées au début du 20ème siècle (jour 261), au début des années 1920 et des années 1940 (jour 265).

2°) Evolution de la date de début de vendanges à Climens (Sauternais) de 1969 à 2015

On observe qu’en 46 ans, la date de début de vendanges a avancé de près d’un mois .

DD


Notes

[1Un indicateur est une information, associée à un phénomène, permettant d’en indiquer l’évolution dans le temps, de façon objective, et pouvant rendre compte des raisons de cette évolution. Un indicateur s’appuie sur une ou plusieurs séries de données mesurées. Les séries de mesures doivent couvrir une période suffisamment longue pour dégager une tendance et éliminer les variabilités inter annuelles.
Même si, pour certains d’entre eux, le changement climatique n’est pas le seul élément expliquant leur évolution, il en est une cause dominante