Débat national et régional sur la transition énergétique

 

Alors que le débat sur la transition énergétique a été lancé officiellement en Aquitaine le 1er mars 2013, et que l’opportunité du lancement de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV) est de plus en plus contestée dans le Sud-Ouest, la SNCF se distingue en vantant les transports aériens Low Cost à la gare Saint-Jean de Bordeaux .
Bel exemple de contradiction du système actuel !

La transition énergétique selon la SNCF
En plein débat sur la transition énergétique et sur l’opportunité de construire de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse, et alors que les critiques sur l’impact du chantier de la LGV Bordeaux/Tours s’amplifient, la SNCF fait de la pub pour les transports aériens Low Cost sur des panneaux publicitaires numériques énergivores, comme à la gare Saint Jean de Bordeaux.
Quel bel exemple d’incohérence globale, et de manque de considération pour les cheminots !

SNCF persiste et signe, en matière d’incohérence publicitaire !
Non contente de faire de la publicité pour les transports aériens ou l’automobile dans ses gares, elle en fait aussi dans ses trains. Ainsi, dans le dernier numéro mensuel (juillet-août 2013) de TGV magazine, distribué dans les TGV, on y vante les mérites des dernières productions automobiles. Comment ne pas regretter avec l’association Agir Pour L’Environnement "qu’un magazine censé faire la promotion des déplacements par voie ferrée vende son âme à des greenwashers en puissance. L’usager du TGV, autrement appelé « cible marketing », est en droit d’attendre autre chose de TGV Magazine que des publicités vantant les mérites de voitures polluantes, présentées comme écologiques." [1]

La transition énergétique selon EDF [2]
« La centrale du Blayais est selon nous (EDF) en parfait état de marche. Notre projet est de porter la durée d’exploitation de la centrale de quarante à soixante ans, soit au-delà de 2040....
Nous souhaitons un débat (sur la transition énergétique) sérieux, sans tabou et serein. Il faut éviter d’en faire un débat pour ou contre le nucléaire. Ce n’est pas le sujet. On ne doit pas faire croire à nos concitoyens que les énergies renouvelables et le numérique vont régler tous les problèmes de la société
. »
EDF a, par ailleurs, obtenu le 28 mai 2013 (en plein débat sur la transition énergétique), l’autorisation d’utiliser du combustible MOX (chargé au Plutonium) sur les réacteurs 3 et 4 de sa centrale nucléaire du Blayais.

A l’évidence pour EDF comme pour d’autres énergéticiens, il n’y a pas grand chose à négocier dans ce débat sur la transition énergétique, si ce n’est la croissance de leur chiffre d’affaires.

Un Etat exemplaire ?
Quand on connaît les graves impacts climatiques et énergétiques des transports aériens, était-il vraiment indispensable dans le cadre du débat national en cours sur la transition énergétique, que le dernier contrat de vente de 234 Airbus avec la compagnie indonésienne Low Cost Lion Air [3] d’un montant de 18 milliards d’euros soit signé le 18 mars 2013 au siège de la république française (palais de l’Elysée) en présence du Président de la République ?

Changer de modèle ?
De plus en plus nombreux sont ceux qui pensent que la crise actuelle est systémique.
Peut-on vraiment parler de transition énergétique, sans remettre en cause l’étalement urbain, la délocalisation des productions et des emplois, l’hypermobilité et surtout le modèle économique dominant actuel, qui exige, pour survivre, une augmentation incessante de la consommation ? [4].
Pour beaucoup, la réponse est non [5] !

Liens :
a) http://www.enerwebwatch.eu/transition-energetique-t19.html?langnav=fr
b) Socle des connaissances
http://www.transition-energetique.gouv.fr/sites/default/files/dnte-socle-de-connaissances.pdf
c) L’Uranium dans le bilan énergétique français . B. LAPONCHE – 3 avril 2013
http://transitionenergetique.org/wp-content/uploads/2013/04/L%E2%80%99uranium-dans-le-bilan-e%CC%81nerge%CC%81tique-franc%CC%A7ais-030413.pdf
d) Le débat national sur la transition énergétique. (12/07/2017) https://www.fournisseur-energie.com/debat-national-transition-energetique/

Mise à jour du 20/07/2017


Notes

[1Le greenwahing s’étale en pleine page de TGV Magazine : Agir pour l’Environnement dépose une plainte auprès du Jury de déontologie de la publicité.
http://www.agirpourlenvironnement.org/communiques-presse/tgv-magazine-accueille-le-greenwashing-pour-l-ete-3674

[2« Pour un débat énergétique sans tabou  »
Interview d’Antoine Cuerq délégué régional Aquitaine d’EDF. Propos recueillis par JB Gilles. Sud Ouest. 27/02/2013

[3Cette compagnie aérienne Low Cost Lion Air, interdite de vol en Europe et aux Etats-Unis, se distingue par un taux d’accident particulièrement élevé , dont le dernier survenu à Bali le 14/04/2013
http://www.liberation.fr/economie/2013/04/14/l-accident-de-bali-montre-les-risques-de-la-croissance-debridee-de-lion-air_896026

[4Comment guérir de notre dépendance à la croissance. Irmi Seidl et Angelika Zahrnt. Le Monde . 05/02/2013.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/02/04/comment-guerir-de-notre-dependance-a-la-croissance_1826563_3234.html

[5Voir à ce sujet l’article plein d’humour d’H. Kempf dans le Monde du 24-25 mars 2013 : « ...Il faudrait introduire dans la réflexion des mots aussi inconvenants qu’économies d’énergie, proposer de se passer d’écrans publicitaires dans le métro ou de télévisions dans les lieux publics,... penser besoins réels et réduction de la demande plutôt qu’augmentation de la production, enfin bref, imaginer un autre logiciel et même de changer de mode de vie...Au fait, il paraît que se déroule en ce moment un débat national sur la transition énergétique.  »