Le Sud-Gironde sous la menace des LGV

 

Trop , c’est trop !

La SEPANSO Gironde et ses associations membres sont préoccupées par les dégradations actuelles et potentielles des vastes territoires forestiers du Sud-Gironde, du fait notamment de la multiplication des projets d’infrastructures de transport, dont les retombées économiques sont loin des objectifs affichés par leurs promoteurs et se révèlent peu pérennes pour les riverains.
- de 2002 à 2004 fut créé l’itinéraire à grand gabarit entre Langon et Toulouse et passant par Captieux, destiné aux convois de pièces détachées de l’Airbus A380
- En 2007, on assista ensuite à l’imposant chantier du gazoduc Ф 900 mm qui traverse le Sud-Gironde sur près de 80 km.
- De 2008 à 2010, ce fut la réalisation du vaste chantier de l’autoroute A65 Langon/Pau, dont il reste aujourd’hui une longue balafre de bitume sur près de 40 km du Sud-Gironde et quelques gravières.
Le constat de la faible pertinence socio-économique de cette autoroute la plus chère de France et faiblement fréquentée, renvoie inévitablement à cette question : fallait-il à ce point détériorer l’environnement pour un projet si peu utile, alors que l’aménagement de la route existante constituait à l’évidence, la meilleure solution, comme le suggérait la SEPANSO à l’époque ?
- En 2010 a été proposé à des riverains échaudés, un projet de centre multimodal de valorisation des déchets du BTP situé au cœur de la forêt à Lerm et Musset.
Ce projet a soulevé une telle levée de bouclier des habitants, élus et associations du Sud-gironde, qu’il a dû être abandonné par ses promoteurs.

- Aujourd’hui ces mêmes riverains et associations du Sud-Gironde sont vent debout contre les projets de lignes ferroviaires à grande vitesse (GPSO) impactant leur territoire sur plus de 120 km et les autres départements sur près de 330 km, sans compter les impacts indirects des gravières et des lignes à haute tension indispensables aux projets.
Le chantier en cours de la LGV Tours Bordeaux dans le Nord-Gironde, finit de démontrer à ceux qui en doutaient encore, que la construction d’une LGV provoque des dégâts au moins aussi considérables que la construction d’une autoroute.
Rien qu’en Gironde, les 122 km linéaires (dont 110 km de lignes nouvelles) du projet de LGV GPSO (Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax) nécessitent une emprise, estimée en juin 2013 par RFF, à environ 1500 hectares.
Il convient de préciser que 26 sites à forts enjeux écologiques seraient impactés par le projet, en Sud Gironde :

13 sites à enjeux très forts  :

  • Estey de Franc, de Sainte-Croix et zones humides associées
  • Estey de Tartifume
  • Bocage humide de Cadaujac et Saint-Médard-d’Eyrans
  • Réseau hydrographique du Saucats et du Gât mort
  • Vallon de la Barboue et du Rieufret
  • Landes entre Saint-Michel-de-Rieufret et Balizac
  • Lagune de Saussans
  • Ruisseau de Tursan
  • Réseau hydrographique du Ciron
  • Colonie de chiroptères de Villandraut
  • Landes de Captieux et Maillas
  • 1 site à cheval sur la Gironde et les Landes :
  • Champ de tir de Captieux et champ de tir du Poteau, cultures environnantes
  • Landes de Mexico

13 sites à enjeux forts :

  • Présence de nombreuses stations de Fadet des laîches tout au long de la bande d’étude
  • La Gravette
  • Le Tuquet
  • Carrière des Coumes
  • Les Houzins
  • Landes de Peyredieu
  • Lieu-dit « Moulin d’Insos »
  • Lieu-dit « Pigeotte »
  • Prairies de Lerm-et-Musset
  • Lieu-dit « Douc de Paou »
  • Landes d’Escaudes et Captieux
  • Landes de Captieux et Maillas
  • Landes de Saint-Michel-de-Castelnau et de Saint-Martin-de-Curton

On comprend pourquoi, riverains, associations et de nombreux élus, estiment que le Sud-Gironde et ses vastes territoires forestiers méritent une meilleur avenir que celui de servir d’exutoire et de terrain de manoeuvres à l’industrie du BTP.

Liens :
1°) http://lea.asso.free.fr/
2°) http://infos-lgv-saintselve.jeblog.fr/
3°)http://lgvea.over-blog.com/article-escaudes-lieu-de-resistance-aux-gpii-en-sud-gironde-113460048.html
4°) http://www.lgpe.fr/-LGV-

A lire  :
- Profil environnemental du Sud-Gironde. BKM. 2013
http://www.gironde.gouv.fr/content/download/19129/115385/file/tome%202.7_sud_gironde.pdf

D. Delestre

Mise à jour du 11/11/2014